Le blog d'une juriste

Intime conviction

Je l’aimais bien, moi, Stephen Hawking. Hermétique aux sciences (à l’école, les matières scientifiques et moi étions fâchées), cet homme était l’un des rares à m’avoir intéressée à la physique et aux astres. Alors ce matin, lorsque j’ai appris son décès, mon coeur s’est serré.


Résultat de recherche d'images pour "stephen hawking"Elle est ma photo préférée. Ce sourire… Ce regard ! Ce grand Monsieur m’épatait, à vouloir croquer la vie à pleines dents. Cette chienne de vie qui lui avait donné un cerveau extra-ordinaire mais paralysé ses membres. D’ailleurs, j’apprends qu’il s’était marié deux fois et que ce matin, ses enfants pleurent leur « père adoré ».

Moi aussi, je suis triste…

Je regrette de ne pas t’avoir rencontré. Tu m’aurais appris tant de choses ! Car tu savais comment s’adresser à ceux qui (comme moi 🙂 ) sont davantage littéraires que scientifiques. Chose rare, tu comprenais que l’on ne comprenne pas. Tu étais … humain, diront certains.

Humain ? Pas sûr ! Je me suis toujours dit que Stephen Hawking avait quelque chose de surnaturel. D’ailleurs, la vie dans l’univers le passionnait. Lucide, l’astrophysicien savait que notre temps sur Terre était compté :

D’ici 2600, la population mondiale se retrouvera épaule contre épaule . Avec le changement climatique, les chutes d’astéroïdes, les épidémies et la croissance effrénée de la population, la vie sur notre planète devient de plus en plus précaire. La meilleure chance de survie de l’humanité est de bâtir des colonies dans l’espace. L’humanité doit maintenir sa présence dans l’espace et sur d’autres planètes si elle veut survivre.

Résultat de recherche d'images pour "stephen hawking"Désormais, qui nous mettra en garde contre notre folie ? Notre acharnement à détruire notre belle planète ? Notre insouciance et notre obstination à regarder ailleurs tandis que la Terre brûle ?

Tu laisses un grand vide. Je n’entendrais plus la voix métallique de ton fauteuil à la Robocop. Stephen, j’ignore s’il existe une vie « ailleurs ». Mais ce dont je suis certaine, c’est que là haut, ton étoile brillera de mille feux.

MERCI pour tout.  🙂

5 réflexions sur “Une étoile a filé

  1. Moustic dit :

    Les grands hommes sont comme des comètes qui éclairent l’espace mais qui sont beaucoup trop fugitifs.

    J'aime

    1. Stephen Hawking avait la tête pleine de projets. J’espère que sa fondation les réalisera. Je suis triste.

      J'aime

  2. Annawenn dit :

    Nous ne détruisons pas la planète, c’est la nature que nous détruisons. La planète vivait avant nous et continuera à vivre sans nous. Inutile d’aller foutre le bordel dans l’espace selon moi 😉

    J'aime

    1. J’ignore si la planète se remettra du saccage de l’Homme. En tout cas, il lui faudra énormément de temps. Quel gâchis!

      Aimé par 1 personne

      1. Annawenn dit :

        La nature reprend ses droits à une vitesse incroyable 🙂

        Aimé par 1 personne

Merci pour votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :