In dubio, pro reo

US jury finds Monsanto guilty in Roundup trialResponsable de la lutte contre les nuisibles (animaux et végétaux) sur les terrains scolaires de Benicia, aux Etats-Unis, Dewayne Johnson a vaporisé pendant plus de deux ans la version professionnelle du Roundup, le Rangerpro qui contient des doses importantes de glyphosate, substance soupçonnée d’être cancérigène. Atteint d’un cancer en phase terminale , Dewayne Johnson souffre d’un lymphome non-hodgkinien incurable.

En Californie, la loi oblige le plaignant à saisir la justice avant son décès. Aussi en 2016, épaulé par The Miller Firm, un cabinet d’avocats spécialisés, Dwayne Johnson a-t-il attaqué Monsanto en justice pour lui réclamer plus de 400 millions de dollars.

Le Tribunal de San Francisco a tranché le 10 Août . David allait-il battre Goliath ?

289,2 millions de dollars (248 millions d’euros)… c’est la somme que devra verser Monsanto à Dewayne Johnson pour ne pas l’avoir informé de la dangerosité de son herbicide Roundup, qui contient du glyphosate.

La condamnation est lourde et bien sûr, l’entreprise (rachetée le 7 Juin 2018 par Bayer) a interjeté appel. « Nous continuerons à défendre vigoureusement ce produit qui bénéficie de quarante ans d’utilisation sans danger et qui continue à être un outil essentiel, efficace et sans danger pour les agriculteurs et autres usagers » a notamment déclaré l’un de ses avocats.

Une décision accablante

La lecture du jugement n’a pris que quelques minutes. Quasiment à chacune des onze questions, le jury de douze personnes a été unanime et a répondu par l’affirmative. « Est-ce que le roundup ou le ranger pro ont contribué à la maladie du plaignant ? Oui. Est-ce que Monsanto connaissait la dangerosité de ses produits contenant du glyphosate ? Oui. Est-ce que le groupe a volontairement choisi de ne pas accompagner ses pesticides d’un avertissement destiné au consommateur ? Oui. »

Les jurés ont considéré que Monsanto avait agi avec «malveillance» et que son herbicide Roundup, tout comme sa version professionnelle RangerPro, constituait un « facteur substantiel » de la maladie du plaignant. En outre, le tribunal a considéré que les produits à base de glyphosate visés par la plainte n’étaient pas aussi sûrs que les utilisateurs étaient en droit de l’attendre, que les risques posés par ces produits « étaient connus ou pouvaient être connus à la lumière des connaissances généralement admises par la communauté scientifique au moment de leur fabrication, de leur distribution et de leur vente » et que Monsanto avait failli à en informer ses clients.

« Nous avons enfin pu présenter au jury les documents internes tenus secrets par Monsanto prouvant que la société savait depuis des décennies que le glyphosate, et en particulier le Roundup, pouvait être une cause de cancer. Nous sommes fiers qu’un jury indépendant, en dépit de l’échec de l’Agence de protection de l’environnement à exiger un étiquetage adéquat de ces produits, ait suivi les éléments de preuve présentés, et use de sa voix pour dire à Monsanto que les années de tromperie sur le Roundup sont derrière nous. »

Plaidoirie de Brent Wisner, l’un des avocats de D.Johnson à l’audience

Et maintenant ?

En France, deux procédures sont en cours. Au Brésil, un juge fédéral a suspendu l’autorisation des herbicides à base de glyphosate. Enfin, aux Etats-Unis, quatre mille dossiers sont en cours d’instruction par les tribunaux fédéraux.

ob_5f2551_a-vous-de-juger

Monsanto, un colosse aux pieds d’argile ? Certes. Mais à quel prix ? Selon les médecins, Dewayne Johnson n’aurait plus que deux ans à vivre. L’homme s’est dit épuisé, mais heureux. « Ce jour est un jour historique » a-t-il déclaré en sortant du tribunal.

25 réflexions sur “Monsanto (enfin) condamné !

  1. Filimages dit :

    Combien faudra-t-il encore de morts pour admettre l’évidence ?
    J’attends le même jugement vis-à-vis des industriels du tabac (plus de 70 000 morts par an… rien qu’en France).

    J'aime

    1. LHDDT 佐罗 dit :


      En espérant que le serveur accepte mon smiley d’applauds 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Ce type est d’un courage exemplaire. Il a dû en subir, des tentatives d’intimidation !

        J'aime

    2. Les manufactures de tabac n’obligent personne à fumer. En outre, tout fumeur sait à quoi il s’expose. La firme Monsanto, en revanche, ment aux consommateurs en leur promettant un produit inoffensif . Ses clients ne sniffent pas le désherbant ; ils l’utilisent pour leur travail. Ils s’empoisonnent pour vivre.
      Alors, j’espère que cette décision (fortement) médiatisée fera réfléchir nos politiques nationaux qui rechignent à interdire l’utilisation du glyphosate.

      J'aime

      1. Filimages dit :

        Espérons-le.
        Au début, les fumeurs savent que la cigarette est cancérigène. Ensuite, ils sont obligés de fumer à cause de la dépendance qu’elle entraîne, même s’ils veulent arrêter.
        Et surtout, que dire des non-fumeurs qui fument malgré eux, en inhalant la fumée des autres ? Combien de fois avons-nous été enfumés à la terrasse d’un café, resto, à la plage, dans la rue, etc… ?

        Aimé par 1 personne

  2. LHDDT 佐罗 dit :

    Ahbeinon .. tant pis : bravo quand même.
    Qu’un type lambda arrive à ce résultat a quelque chose de surréel 😉

    J'aime

    1. Je trouve aussi… tout comme mes réponses à vos commentaires qui s’imbriquent n’importe où… 😀

      J'aime

  3. chachashire dit :

    Oui heu, c’est marrant, Monsanto c’est Bayer maintenant. Comme par hasard. cela dit c’est bien.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est comme en politique : on change la marque qui est inscrite sur le paquet, mais la lessive reste la même.

      Aimé par 1 personne

  4. Annawenn dit :

    Un homme courageux. Peut être enfin le début de la fin du roundup 😊

    J'aime

    1. J’en qui persuadée. Maintenant, les paysans et agriculteurs savent ce qu’est le glyphosate. Mais Monsanto rebondira. Parce que Monsanto est pourri jusqu’à la moelle. Alors, ne lâchons rien et surveillons cela de près !

      Aimé par 1 personne

      1. Annawenn dit :

        Celui que je vois sulfater à gogo ici n’est pas agriculteur…….

        J'aime

        1. C’est encore plus désolant… De quoi vous donner l’envie de l’enduire de goudron et de plumes ! 😡

          Aimé par 1 personne

          1. Annawenn dit :

            C’est tout à fait ça……. L’agriculteur local est très proche de ses sous alors il utilise rarement les traitements. Et quand il fait ses pommiers, il a une combinaison intégrale pour se protéger. Et il rouspète 😂😂😂 Je l’aime beaucoup l’ancien. A 80 ans, c’est le seul à faire des melons au village. Il récolte, il fait le tour des hameaux avec son klaxon et il vend tous ses melons. Du local quoi 😋. Il en faudrait plus des comme lui.

            J'aime

            1. J’espère qu’un jour, l’utilisation du glyphosate sera réprimée par la loi !!

              Aimé par 1 personne

              1. Annawenn dit :

                Ou que plus personne n’en achètera… Utopique ça.

                J'aime

              2. Annawenn dit :

                Ils ont interdit les purins. Ils ont probablement commis une erreur dans la paperasse 😶

                J'aime

                1. Comment ça ?? Chez moi, ils font de l’épandage deux fois par an ??

                  J'aime

                  1. Annawenn dit :

                    On le fait quand même. Les purins orties et consoude sont sans danger et une fois macérés, à bonne dilution, ils n’ont pas d’odeur. On fait aussi des compost.
                    Les miens sont faits sur 3 ans avant de retourner au potager. C’est bio maîtrisé pour éliminer les mauvaises bactéries, les traces d’antibiotiques etc. Je sais que pour le fumier, les agriculteurs ne compostent pas. Par contre, mon fumier de cheval est composté. J’ai beaucoup de succès et pas assez de crottins lol. Mes chevaux ne sont pas vaccinés et ne prennent pas d’antibiotiques. Du coup ça te fait un truc bien bio qui enrichit le sol. Quand je suis obligée de vermifuger, je ne mets pas le crottin des deux semaines qui suivent le traitement. Ceux là vont sous bâche. Annawenn, grosse écolo 😂😂😂

                    Aimé par 1 personne

                    1. Chez moi, ça pue. L’horreur absolue.

                      Aimé par 1 personne

  5. Pangloss dit :

    Bayer (ex-Monsanto) va faire appel. Appel suspensif? Si oui, c’est toujours ça de gagné et « time is money ».

    Aimé par 1 personne

    1. Voyons le verre à moitié plein : les avocats de D. Johnson ont (enfin !) obtenu la déclassification et la publication de centaines de documents tenus jusque là secrets par Monsanto. Une première ! Des milliers de victimes vont pouvoir les étudier et s’y appuyer pour démontrer le lien de causalité entre l’utilisation du Roundup et leur maladie. Monsanto est fichu. Il n’y a que les politiques qui n’ont rien compris.

      Aimé par 1 personne

  6. MokingJay dit :

    Euh, zut. Pourquoi on ne peut pas reblogger l’article ?

    J'aime

    1. paske je veux pas 😀

      J'aime

  7. LHDDT 佐罗 dit :

    Monsanto empoisonne, Bayer « soigne »..

    Encore : l’argent fait bien le bonheur.. des thérapies anti cancer à 15.000€ en Occident, la même à 200€ en Inde.
    Cherchez l’horreur.

    J'aime

Merci pour votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :