Le blog d'une juriste

Intime conviction

opium vert

Les opiacés sont des substances dérivées de l’opium. Le plus connu est la morphine, qui entraîne une forte et rapide dépendance du patient. Mais il y a aussi la codéine, l’héroïne, la méthadone ou encore le laudanum. Aux Etats-Unis en 2016, plus de 50 000 personnes sont mortes d’overdose, celle-ci étant devenue la première cause de décès chez les moins de 50 ans. Alors le 29 Août, la Colombie-Britannique, l’une des provinces canadiennes les plus touchées par les surdoses d’opiacés, a annoncé avoir saisi la justice contre plus de 40 entreprises pharmaceutiques fabriquant ou commercialisant de puissants analgésiques à l’origine de milliers de morts au Canada…

« Il est temps que les compagnies [qui fournissent] des opiacés assument leur responsabilité face au coût financier et humain que leurs produits ont entraîné pour tant de familles »

a déclaré David Eby, ministre de la justice de la Colombie-Britannique. Selon le gouvernement, les fabricants et distributeurs de ces médicaments auraient eu recours à un « marketing trompeur » cachant les vrais risques des opiacés. En 2017, plus de 4000 Canadiens sont morts d’overdose, principalement au Fentanyl, un puissant analgésique opioïde (100 fois les effets de la morphine) uniquement délivré sur prescription médicale.

ob_5f2551_a-vous-de-juger

La société Purdue Pharma, qui fabrique et commercialise le médicament OxyContin (destiné aux soins palliatifs pour soulager la douleur) est concernée par cette procédure. En 2017 aux Etats-Unis, l’OxyContin a rapporté plus de 35 milliards de bénéfice à son fabricant. Toutefois, une enquête du Los Angeles Times a révélé que les personnes sous traitement de 12h contrôlaient mal leur douleur, souffraient de manque et de dépendance à la drogue. A l’appui de documents produits par Purdue Pharma elle-même, les journalistes en ont conclu que le fabricant connaissait le problème avant la commercialisation du médicament, mais qu’il avait manoeuvré « pour protéger ses bénéfices et dominer le marché malgré le prix élevé du traitement (plusieurs centaines de dollar par bouteille) ». Ils dénoncent « la volonté de cette firme de développer une stratégie planétaire d’incitation à la prescription d’oxycodone ».

Soulignons que dans un article du New England Journal of Medicine en avril 2017, les addictologues Bruce Psaty et Joseph Merill ont constaté qu’une génération entière de médecins américains avait été formée à prescrire fréquemment des opioïdes quand leurs patients évoquaient des douleurs…

Plusieurs procès sont en cours. Au Canada, des familles de victimes ont déjà obtenu la condamnation de Purdue Pharma à leur verser la somme de 13 millions d’euros, somme jugée insuffisante par un juge canadien qui a bloqué la transaction.

Les villes de New York, d’Everett et de Washington ont , elles aussi, poursuivi les fabricants d’opiacés pour tenter de récupérer les millions de dollars qu’auraient coûtés leurs services d’urgence et les hospitalisations liées à ces médicaments dangereux.

 

 

4 réflexions sur “Opiacés : le Canada se fâche

  1. LHDDT 佐罗 dit :

    On arrête pas le progrès du crack en France.. où tout est bon pour ouvrir des salles de choutte.
    Bien que : tout ça révèle des malaises sociaux « sociétaux »; un exemple extrême : j’ai sorti une amie de chez les Scientos. Son « cas », car c’en était un : la jolie fille // quand on lui serrait la main, on avait l’impression de serrer la patte à un serpent. L »intérieur de ses mains couvertes d’écailles. Une forme de super eczéma qui dispa/apparaissait sur des conditions psychologiques.
    Elle fumait de tout, sauf crack pas encore à la mode; elle écrasait même les graines de cannabis qu’elle fumait dans du tabac, ça puait, donnait envie de vomir 20m à la ronde.
    Un autre exemple : près de Coulommiers, à la cambrousse ma voisine cultivait de l’ « herbe » bien une 30aine de pieds. Elle – pour des raisons psychologiques, contrariétés, se couvrait de plaques rouges, son jeune fils aussi !
    Le premier cas : une famille riche, le père ambassadeur au Bénin, ils ne se voyait quasiment jamais ou, par chèques interposés. La mère oisive espérait la visite de soucoupes volantes dans leur villa alpine.
    Le second : famille trouble, sans père qui s’était débinée d’Italie pour une raison inavouable.
    Je ne suis pas spécialiste mais un truc me semble évident, c’est que « le père » (1) disparaissant doucement, la société devient de plus en plus permissive pour ces sexes, came.. libertés débridées.
    (1) Que je ‘adresse à une féministe ou pas. Quand j’écris « le père », je veux dire : référence morale quelles qu’elles soient ## « croire » en quelque chose, avoir de fortes références. Même la religion a plongé.

    J'aime

  2. LHDDT 佐罗 dit :

    Mince.. j’aurais pu faire l’économie ( 😉 ) d’un com.
    Notre problème persiste. Je pense que – dans la mesure où nous sommes tous deux WordPress, qq chose doit coincer dans les tuyaux WP, genre filtrage, SEO, car, j’ai vu dans la liste des commentaires, le votre à 14h45 mais il n’est apparu sur la page LHDDT que vers 16h après que j’ai eu répondu à partir de la page d’admin. des commentaires.
    Ou une histoire d’horloge.
    Tant qu’on se voit.. même « en différé » 😉

    J'aime

  3. iotop dit :

    Bon jour,
     » Purdue Pharma à leur verser la somme de 13 millions d’euros » : quand les familles rafle la mise …
    Max-Louis

    J'aime

  4. Filimages dit :

    Avec nos plus de 70 000 morts par an (et je ne sais combien de malades), l’État français pourrait aussi réclamer des milliards d’€ d’indemnité aux industriels du tabac.
    Oui, je sais, c’est bien écrit sur les paquets que la clope tue. Mais quand même…

    J'aime

Merci pour votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :