Le blog d'une juriste

Intime conviction

« Art. 621-1.-I.-Constitue un outrage sexiste le fait, hors les cas prĂ©vus aux articles 222-13,222-32,222-33 et 222-33-2-2, d’imposer Ă  une personne tout propos ou comportement Ă  connotation sexuelle ou sexiste qui soit porte atteinte Ă  sa dignitĂ© en raison de son caractĂšre dĂ©gradant ou humiliant, soit crĂ©e Ă  son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante.


Il est 17 heures lorsque le bus circule Ă  Draveil. A bord, une jeune femme voyage non loin d’un autre passager, fortement alcoolisĂ©. L’homme se lĂšve et s’approche d’elle. Il lui claque les fesses et la traite de « grosse pute ».

HumiliĂ©e, la jeune femme rejoint le chauffeur du bus . Celui-ci subit, Ă  son tour, la violence (physique) de l’individu mais l’empĂȘche de sortir en verrouillant les portes du vĂ©hicule. Puis le chauffeur appelle la police.

ob_5f2551_a-vous-de-juger

Neuf mois de prison dont six avec sursis assorti d’une mise Ă  l’épreuve avec obligation de soins… Mandat de dĂ©pĂŽt (donc incarcĂ©ration immĂ©diate) Ă  la barre du Tribunal Correctionnel d’Evry.

15 réflexions sur “« T’as d’gros seins »

  1. Dominique dit :

    Le mardi ce n’est pas permis ??? 😉 Mais pour quel motif a-t’il Ă©tĂ© comdamnĂ© : outrage, alcoolisme , dĂ©sordre dans un lieu public ?

    J'aime

    1. Pour avoir commis un outrage sexiste dont je rappelle, en introduction de mon article, la définition juridique.

      J'aime

  2. Pangloss dit :

    Ce n’est pas cher payĂ©. Je regrette que, pour des dĂ©lits de ce genre, entraĂźnant une peine lĂ©gĂšre, la loi ne prĂ©voie pas une punition plus adaptĂ©e Ă  la capacitĂ© de comprĂ©hension du coupable: un certain nombre de coups de cravache sur le cul et en public avant l’incarcĂ©ration.

    Aimé par 1 personne

    1. Le code pĂ©nal, ce n’est pas le Coran 😀

      J'aime

  3. Annawenn dit :

    Les obligations de soin ne servent Ă  rien. Le type va seulement chercher son papier de prĂ©sence. Ça ne fonctionne pas.

    J'aime

    1. peut-ĂȘtre… ou pas. Il ne faut pas gĂ©nĂ©raliser. Quoi qu’il en soit, il aura payĂ© le stage. S’il ne comprend pas le sens de la condamnation, son porte-feuille lui rappellera qu’il a dĂ©connĂ© grave.

      Aimé par 1 personne

      1. Annawenn dit :

        Ben, si je dis ça, c’est que j’en ai reçu……je suis psychologue clinicienne. Et j’y croyais en plus. Ben non. Et ils recommencent.
        Je ne sais pas si elle exerce toujours, j’avais fait plusieurs stages avec une psychologue Belge formĂ©e au profilage. Elle prenait en soin victime et agresseur, sachant que l’agresseur payaient les soins (les siens + ceux de la victime). J’ai sincĂšrement Ă©tĂ© emballĂ©e.
        Mais il faut aller un peu plus loin. Quand il y a un truc qui dĂ©conne, pour l’agresseur, c’est un plaisir. Ni l’amende financiĂšre, ni la prison….ne changeront quoi que ce soit. On peut prendre l’exemple de Guy Georges. Il a commencĂ© par des petits dĂ©lits avec des petites condamnations. Il est toujours ressorti plus dangereux et plus violent, jusqu’Ă  tuer ses victimes. C’est un fonctionnement loin de la moralitĂ©. Tu ne peux pas penser comme eux parce-que tu as des limites qu’ils n’ont pas.
        Je suis nulle en droit mais j’ai travaillĂ© au pavillon 38. Et je trouve dommage que les psychiatres et psychologues ne soient pas pris en considĂ©ration.
        Les experts ont une heure pour rendre un rapport et c’est totalement illusoire de croire qu’il est possible de dĂ©finir quelque chose de cette façon.
        C’est un peu comme pour tout. Chaque corporation veut se faire mousser et le rĂ©sultat n’est pas joyeux. Si ça t’intĂ©resse, mon mĂ©moire de master a Ă©tĂ© publiĂ© en 2008.
        Je ne gĂ©nĂ©ralise pas, c’est vraiment du cas par cas. Mais les rĂ©sultats sont lĂ  : c’est de pire en pire.

        J'aime

  4. T’as d’gros seins, tu sais … 🙂

    J'aime

    1. C’est la nouvelle atmosphĂšre… !? :/

      Aimé par 1 personne

      1. Non , c’est le condensĂ© du titre de cet article et de la rĂ©plique de Jean Gabin Ă  MichĂšle Morgan dans LE QUAI DES BRUMES 🙂

        J'aime

        1. La rĂ©plique Ă©tait : T’as de beaux yeux , tu sais … 🙂

          J'aime

          1. Et je pensais que le titre de cet article Ă©tait tirĂ© de cette rĂ©plique … 🙂 VoilĂ  le travail …

            J'aime

  5. iotop dit :

    Bon jour,
    En fait, c’est toujours Ă  sens unique dans les exemples. Il est Ă©crit : « outrage sexiste » c’est intĂ©ressant de souligner dans les deux sens.
    Max-Louis

    J'aime

    1. Quoi donc ? Que les femmes peuvent traiter un homme de « gros s…d » et lui dire qu’il a une petite bistouquette ? Et elle fait comment pour le savoir ?

      Aimé par 1 personne

      1. iotop dit :

        En fait, les femmes ne sont pas « meilleures » que les hommes … je peux vous le confirmer quand vous le voulez … preuve Ă  l’appui … mais c’est vrai que c’est difficile Ă  accepter pour la gent fĂ©minine … qu’elles sont comme les hommes quand elles sont en groupe … car en fait, nous tous humains …

        J'aime

Merci pour votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

%d blogueurs aiment cette page :