Le blog d'une juriste

Intime conviction

L’affaire est passĂ©e inaperçue et pourtant ! Son importance mĂ©rite que je lui consacre quelques lignes.

Hier soir -jeudi 29 Novembre- Benoit Quennedey, haut fonctionnaire du SĂ©nat a Ă©tĂ© mis en examen pour trahison par livraison d’informations Ă  une puissance Ă©trangĂšre, recueil en vue de livraison Ă  une puissance Ă©trangĂšre et intelligence avec une puissance Ă©trangĂšre.

Autrefois, ce chef d’inculpation Ă©tait puni par la peine… de mort.

La trahison, c’est…

« Le fait de livrer ou de rendre accessibles Ă  une puissance Ă©trangĂšre, Ă  une entreprise ou organisation Ă©trangĂšre ou sous contrĂŽle Ă©tranger ou Ă  leurs agents des renseignements, procĂ©dĂ©s, objets, documents, donnĂ©es informatisĂ©es ou fichiers dont l’exploitation, la divulgation ou la rĂ©union est de nature Ă  porter atteinte aux intĂ©rĂȘts fondamentaux de la nation est puni de quinze ans de dĂ©tention criminelle et de 225 000 euros d’amende. »

(art. 411-6 du Code PĂ©nal)

En droit français, la trahison est un crime.

BenoĂźt Quennedey

L’arrestation, puis le dĂ©ferrement de Benoit Quennedey ont provoquĂ© la stupeur de ses partisans, relate Le Figaro . «Le fait de ne pas hurler avec les loups contre la CorĂ©e fait de vous un mauvais Français, comme disait le marĂ©chal PĂ©tain que semble apprĂ©cier Emmanuel Macron. Cette affaire est Ă  la fois loufoque et Ă©cƓurante.»

Fichtre ! Mais qui est Benoit Quennedey ?

« Il rĂ©pond toujours prĂ©sent aux invitations Ă  cĂ©lĂ©brer le Jour du Soleil, fĂȘte nationale en l’honneur du « prĂ©sident Ă©ternel Â» Kim Il-sung : BenoĂźt Quennedey est un habituĂ© de la dĂ©lĂ©gation de CorĂ©e du Nord Ă  Paris, qui, faute de relations diplomatiques, n’est pas une « ambassade Â». Et Ă  Pyongyang, en septembre, son huitiĂšme voyage au pays des Kim, cet administrateur du SĂ©nat portait fiĂšrement Ă  sa veste le pin’s Ă  l’effigie du fondateur de la RĂ©publique populaire dĂ©mocratique de CorĂ©e (RPDC) et de son fils, Kim Jong-il. Les Nord-CorĂ©ens sont obligĂ©s de le porter, et on ne le remet qu’aux Ă©trangers de confiance. »

Ă©crit Le Monde. A 42 ans, diplĂŽmĂ© de Sciences-Po et de l’ENA, Benoit Quennedey est administrateur en charge de l’architecture et des jardins du SĂ©nat . Il est ce que l’on appelle « un haut fonctionnaire du SĂ©nat »,  statut qui lui permet de bĂ©nĂ©ficier des privilĂšges et avantages liĂ©s Ă  ses fonctions.  En retour, Benoit Quennedey est tenu par les devoirs de rĂ©serve, de probitĂ©, de neutralitĂ© et de discrĂ©tion prĂ©vus par l’ordonnance du 17 novembre 1958 relative au fonctionnement des assemblĂ©es parlementaires.

Benoit Quennedey a consacrĂ© plusieurs travaux Ă  la CorĂ©e du Nord. PrĂ©sident de l’Association d’amitiĂ© franco-corĂ©enne, il a voyagĂ© Ă  de multiples reprises dans l’ensemble de la pĂ©ninsule corĂ©enne depuis 2005, et publiĂ© plusieurs ouvrages sur ce pays qu’il connait particuliĂšrement bien.

A-t-il trahi la France ?

La DGSI s’interroge. Benoit Quennedey a-t-il transmis des informations sensibles au rĂ©gime de Pyongyang ?  InterpellĂ© dimanche soir Ă  Paris, BenoĂźt Quennedey a passĂ© prĂšs de 96 heures en garde Ă  vue dans les locaux des services du contre-espionnage français. Officiellement, pour une  «phase de vĂ©rifications et d’Ă©tablissement de [ses] responsabilitĂ©s Ă©ventuelles» .Quelles informations ? Difficile (voire impossible) de le savoir. Mais

«Si les faits incriminĂ©s Ă©taient avĂ©rĂ©s, ils seraient d’une extrĂȘme gravitĂ© et seraient de nature Ă  porter atteinte Ă  la perception de notre institution. C’est pourquoi le SĂ©nat pourrait se constituer partie civile.»

a communiquĂ© le SĂ©nat. Mardi soir, la Questure l’a d’ailleurs suspendu (Ă  titre conservatoire) de ses fonctions.

Un ancien camarade de promotion de l’ENA a rapportĂ© Ă  l’AFP la passion ancienne de BenoĂźt Quennedey pour ce pays. « Il y a prĂšs de 20 ans, il n’avait que d’Ă©loges Ă  l’Ă©gard de la CorĂ©e du Nord et s’Ă©levait avec vigueur contre ceux qui qualifiaient ce rĂ©gime de liberticide. Il nous expliquait que ce n’Ă©tait pas un systĂšme dictatorial et que cette image Ă©tait le fruit d’un complot amĂ©ricain« .

Une affaire « loufoque » ?

A l’issue de sa garde Ă  vue, BenoĂźt Quennedey a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ© Ă  un juge d’instruction puis mis en examen. ConformĂ©ment aux rĂ©quisitions du parquet, il fut placĂ© sous contrĂŽle judiciaire, avec notamment l’interdiction de quitter le territoire, d’entrer en contact avec des tiers et d’exercer sa profession.

Silence des mĂ©dias. L’on se dit qu’aprĂšs tout, Benoit Quennedey n’est qu’un obscur fonctionnaire . Mais… un comitĂ© de soutien s’est dĂ©jĂ  crĂ©Ă©, dont la liste des membres sera « bientĂŽt » connue. Et ce soir, un point presse se tiendra Ă  la librairie Tropiques Ă  Paris, annonce… le NPA. 

Cette affaire ne vous paraĂźt-elle pas Ă©trange ?

10 réflexions sur “L’affaire Quennedey

  1. Pas plus Ă©trange que d’autres. Je te remercie pour cette information.
    C’est ma journĂ©e…… quand tu apprends que les fonctionnaires municipaux se mĂ©langent aux gilets jaunes pour refiler des informations. Le pays de la dellation 😑

    J'aime

    1. C’est au Maire qu’il faut demander des explications…

      J'aime

  2. Une affaire Ă©trange que celle-lĂ . Un haut fonctionnaire serait soupçonnĂ© de trahir la patrie ? Tu as piquĂ© ma curiositĂ©, j’ai piochĂ© dans la toile et ai trouvĂ© une vidĂ©o de ce monsieur fort intĂ©ressante. Je ne vois rien dans ce film une quelconque trahison, mais plutĂŽt un Ă©noncĂ© de ce qu’est la CorĂ©e du Nord. Mais bon, je ne suis pas spĂ©cialiste de ces questions trĂšs « politiques ». Ce qu’il ressort de cette vidĂ©o, c’est que c e jeune homme est de gauche. mais pas une gauche bobo, ça c’est certain. D’autant que j’ai vu apparaĂźtre au gĂ©nĂ©rique le sigle NPA. PlutĂŽt communiste donc.
    Hors ce dĂ©tail, j’ai ,jugĂ© ses propos intĂ©ressants et bien argumentĂ©s. On sent qu’il connaĂźt son sujet. Ce qui n’est jamais intĂ©ressant quand on est totalement ignare en un domaine tel que celui-lĂ . Ma question est : pourquoi se serait-il radicalisĂ© au point de transmettre des secrets-dĂ©fense ?

    J'aime

    1. Le silence des mĂ©dias m’interpelle. Bon sang ! Une trahison, c’est tout de mĂȘme quelque chose d’exceptionnel !!

      J'aime

  3. Pangloss dit :

    Comment cet imbĂ©cile (on peut ĂȘtre instruit et imbĂ©cile), administrateur chargĂ© de l’architecture et des jardins au SĂ©nat (un super fromage!), a-t-il pu connaĂźtre des informations « sensibles » Ă  moins de les chercher? Quelles informations traĂźnaient au SĂ©nat? Etc etc
    Oui, cette affaire est Ă©trange.

    J'aime

    1. Qui se cache derriĂšre Quennedey ? Ce haut fonctionnaire disposait de badges et d’accrĂ©ditations. Il pouvait aller et venir librement et d’ailleurs, on lui faisait confiance… jusqu’Ă  ce qu’on le trahisse Ă  son tour.

      J'aime

  4. Filimages dit :

    Il me semble que la trahison est passible de la peine de mort uniquement en temps de guerre.
    Officiellement, nous sommes en temps de paix (si, si !). Donc il n’encourt qu’une peine de prison et une forte amende.

    J'aime

    1. Autrefois, il en fallait moins que ça pou rfinir au trou. Un contrĂŽle judiciaire… j’ai cru rĂȘver !

      J'aime

  5. Moustic dit :

    Les diplĂŽmes obtenus ne sont pas un signe d’intelligence , la prestation de cet individu le montre clairement.

    J'aime

    1. Il bĂ©nĂ©ficie de la prĂ©somption d’innocence. Et s’il n’avait rien fait ?

      J'aime

Merci pour votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

%d blogueurs aiment cette page :